Pour le dialogue social, le maire envoie les crs contre les agents communaux.

 Ce midi les employés communaux s'étaient donné rendez-vous devant la mairie à l'issue de la première semaine de mobilisation contre le projet de privatisation des services d'entretien des écoles.

 

Après la catastrophe de la privatisation de l'école Le Petit Prince, les agents se sont fortement mobilisés avec le syndicat CGT.

A de nombreuses reprises depuis la rentrée des demandes de dialogue ont été adressées au Maire et à sa majorité; elles sont toutes restées lettres mortes conduisant à l'exaspération des personnels qui ont décidé d'un mouvement de grève reconductible.

Ce matin encore, les salarié-e-s se sont présenté-e-s devant la mairie, espérant être reçu-e-s...sauf qu'ils étaient attendus par...les crs et les forces de la police nationale!

Ces méthodes sont inacceptables. Denis Vemclefs pour notre groupe était présent aux côtés des agents pour apporter notre soutien au mouvement, tout comme de nombreux enseignants et parents d'élèves.

Comme les agents, nous demandons la remise en cause de la polyvalence, l'arrêt des projets de privatisation et exigeons un véritable plan de titularisation pour les personnels des écoles.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Commenter cet article