Un mois d'occupation de la bourse du travail!

Les élus de notre groupe François Giunta et Denis Vemclefs sont venus hier soir apporter leur soutien aux militants syndicaux qui occupent depuis un mois jours et nuits les locaux de la bourse du travail pour imposer au maire le dialogue que ce dernier refuse depuis plus de 3 ans maintenant.

Contrairement aux affirmations du maire dans son édito du dernier journal municipal, les revendications de l'ensemble des organisations syndicales (et pas seulement la CGT!) est de trouver une solution acceptable par tous si la ville s'engage à mettre à disposition des syndicats des locaux adaptés aux besoins des très nombreux salariés de la commune. Depuis 2015, les responsables de la bourse du travail demandent des rendez-vous au maire pour anticiper et trouver une issue. Le maire une fois de plus a décidé seul de détruire la bourse du travail sans concertation ni dialogue, c'est lui qui est responsable de ce bras de fer, non l'inverse. Il utilise l'argument de l'école pour tenter de créer une division entre les enseignants, les parents d'élèves et les syndicats de salariés, qui ont tous un intérêt commun à maintenir une bourse du travail digne de ce nom sur le territoire de notre ville au regard des enjeux et les menaces sur les entreprises (Alstom, PSA...) et les services publics (dont l'éducation nationale..).

Une nouvelle bourse du travail est indispensable à notre ville, Delannoy doit enfin accepter de négocier, c'est dans l'intérêt de tous! En attendant, l'occupation continue!

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Commenter cet article