Anru au vieux Saint-Ouen: et si les démolitions n'étaient pas la solution?

Beaucoup d'habitants du quartier du Vieux Saint-Ouen étaient présents ce soir à la réunion de présentation des scénarii proposés par les urbanistes et l'équipe projet. Après une présentation une nouvelle fois des 3 scénarii proposés pour chaque ilot, les habitants répartis en 6 ateliers étaient appelés à faire des remarques et de nouvelles propositions.

Malgré la bonne volonté des équipes et leur professionnalisme, les habitants ont l'impression de ne pas être entendus...ils refusent la logique de la démolition comme préalable à la transformation du quartier. Ils veulent l'ANRU mais veulent être acteurs de l'avenir de leur cadre de vie.

 Parce que détruire des tours de bonne qualité où ils habitent depuis de nombreuses années ne leur semble pas une évidence...alors ils proposent, ils y travaillent depuis des semaines maintenant, ils sont porteurs de plein d'idées et d'alternatives à la démolition comme seule philosophie. Ils sont porteurs de leur expertise, de leurs analyses et de leurs envies...leurs propositions sont à étudier avec sérieux et doivent être analyser finement, même si elles ne rentrent pas au premier abord dans les "normes" de l'urbanisme d'aujourd'hui, elles sont pertinentes et innovantes.

Notre collègue Denis Vemclefs, présent en tant qu'élu du quartier,  a créé avec des habitants  une association intitulée "COMITE ANRU SAINT-OUEN" afin de mettre en place une véritable consultation populaire pour co construire avec les citoyens un projet alternatif. Cette association a vocation à s'étendre aux autres quartiers de la ville afin que l'ANRU soit l'affaire de tous. Pour contacter l'association: comiteanrusaintouen@gmail.com .

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Commenter cet article